Un rêve pour le confinement ?

Illustration : Un des associés a mis sur sa façade une bande de leds rouges pour que les esprits alliés n’oublient pas de veiller sur le quartier ; et ça marche ! pas de contaminé ! Oxygen480-emotes-face-smile.svg

Auteur : Christian Bois
Réseau : Une fabrique de communs

19 mai 2020, on fait le point

Confirmation de ce qui a été écrit le 10 avril.
Christian a animé un « orchestre éphémère » avec 11 gamins.

La musique de fond est un rebetiko en l’honneur de notre doyen qui est Grec.

10 avril 2020, ça dit quoi ?

Plus exactement … « Qu’en dit Christian ?« .

Dans le lotissement de la Chaudanne – à l’ouest de Lyon – il y a :
– une dizaine de foyers – les associés du projet
– trois locataires
– les 6 maisons dans le lotissement global
– les personnes de l’habitat social
– les voisins avec qui il y a du « feeling ».
Chacun a sa conception de la « distance juste », de « on transmet le virus comme ci« .
Les anciens sont superbement aidés par les « jeunes » qui font les courses.

Certains anciens – non ! des anciennes Oxygen480-emotes-face-smile.svg – fabriquent des masques en tissus.
Les parents font montre de créativité pour occuper les enfants tout en les laissant séparés des anciens.
Le jardin se trouve fort aise de la disponibilités de bras et de bonnes idées.
Monsieur le Maire a téléphoné pour remercier pour les masques qui ont été mis à la disposition des soignants en mairie.

Chaque soir à 20 heures on applaudit, on fait la batucada sur des arrosoirs.
Des voisins qu’on ne voit pas derrière les arbres et que l’on ne connait pas répondent en tapant sur leur lessiveuse.

WhatsApp ne refroidit pas ni le GoogleGroup ni https://meet.jit.si/ ou équivalent.

On s’échange des questions pratiques, des liens vers des ressources, des trucs humoristiques, etc.

Espérons que l’on sortira dans moins de dix ans !!!

En attendant on travaille pour le boléro.

Le texte de cet article en 2018

Le présent site a été réalisé pour accompagner des conférences et ateliers sur le thème de l’habitat participatif.

Un questionnement global

Christian Bois propose de parler de l’habitat participatif à la fois à partir d’exemples plus anciens en Europe et de l’expérience vécue à Grézieu de 2012 à 2016.

Un pêcheur de questions

Exemple d’un village où il y a un projet d’habitat participatif ou projet déjà réalisé.
Dès qu’un projet de conférence se précise, le conférencier fait une « tournée des popotes ».
Au café de la place, dans les magasins, etc. il interroge  : « As-tu une question sur l’habitat participatif ? » ou bien « Quelle question t’es-tu posée quand tu a appris l’arrivée du projet ? »
Certains habitants reçoivent les questions par courriel.
Une manière de dire les choses avec humour est : « Nous avons des réponses, qui a des questions ?« 
Le grenier des questions sur l
‘habitat participatif se remplit.

Un grenier de réponses

Le présent site est progressivement organisé pour signaler une sélection de  documents existant sur  l’habitant participatif en français et en anglais.
On commence par  une palette de définitions sur WikiPédia et ailleurs.

Une suite de vidéos particulièrement intéressantes.

Les axes d’un habitat participatif

D’autres articles peuvent être créés à partir des questions.

Par exemple : « Une infinie variété … »
.

.

.

Source : WikiMedia

led-light-strip-cool-red

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s